Skip to main content

Histoire

Construction de la Tour

Au début des années 1950, la RDA projeta la construction d'une nouvelle installation à Berlin, principalement destinée à la diffusion de programmes télévisés est-allemands. Dans un premier temps, celle-ci devait être érigée dans les collines de Müggelberge. Peu après la construction des annexes, le ministère de l'Intérieur s'aperçut que la station émettrice serait située dans le couloir d'accès du futur aéroport Schönefeld.

Dans les années 1960, le gouvernement de la RDA organisa la construction de la Tour de télévision sur son site actuel, avec dans l'optique de démontrer la force et l'efficacité du système socialiste.

Aujourd'hui, la Tour façonne la ligne d'horizon de la capitale allemande et est devenue un emblème de l'Allemagne réunifiée, au même titre que la porte de Brandebourg.

Une prouesse technique

Design

Le projet initial d'une Tour élancée vers le ciel fut imaginé par l'architecte est-allemand Hermann Henselmann. La sphère de la Tour de télévision était censée rappeler les satellites soviétiques Spoutnik et devait s'éclairer en rouge, la couleur du socialisme.

Une seule méthode de construction fut envisagée : la technique du coffrage grimpant. La structure interne métallique y est montée plus rapidement que la couverture externe en béton, laquelle est construite tout autour.

Monter la sphère à une hauteur de 200 m fut un vrai casse-tête pour les ingénieurs. Ils commencèrent par préfabriquer au sol la structure métallique porteuse de la sphère. Les tronçons furent ensuite soulevés à l'aide de grues, puis attachés sur la plateforme circulaire qui forme la dernière section de la couverture en béton.